Friday, March 06, 2015

Le printemps au HAC, la jeunesse bourgeonne

Arrivé à Saint-Laurent en fin de matinée pour assister au dernier entrainement des Ciel-et-Marine avant le match, les visages de chacun étaient plus radieux que le ciel du Havre.
Le mien, l’était un peu moins : j’étais bloqué depuis 30 minutes dans les travaux d’Harfleur et je suis arrivé bien à la bourre. Il faudrait que le maître d’œuvre de ces travaux sollicite Erick Mombaerts pour apprendre à organiser une circulation.

Amusant de voir les effets positifs d’un rayon de soleil et de quelques beaux matchs du HAC sur son public, ses joueurs et les employés du club !

On passera l’habituel rappel sur le dernier match – ce n’est pas comme si j’étais complètement à la bourre et que je n’avais publié l’article en question qu'hier –  et passons au vif du sujet : le match qui attend les HACmen à Dijon.



Les havrais s’opposeront à une équipe au parcours surprenant, à la trajectoire complètement opposée : meilleure équipe en 2014 au côté des troyens, les bourguignons n’ont accumulé que 8 points et sont l’une des plus mauvaises formations de cette année (17ème).

Avec un effectif rajeuni par la présence ô combien appréciée par ma gueule de Victor Lekhal et d’Harrison Manzala, suspension de Max Le Marchand et de Zargo Touré oblige, les dijonnais peuvent trembler : c’est un HAC en pleine bourre, plein de fraîcheur et avec le couteau entre les dents qui s'amène en Côte d'Or.

Le dessin de la semaine de Stef le montre : au Havre on n'est pas comme les Enfoirés, on aime la jeunesse !
Bon anniversaire Harrison ! Bon match à Victor et à toi, et bon retour à vous deux dans l’effectif pro. Prenez le train en marche de vos ainés, et ensemble, continuez sur la lancée !

Vous rendez-vous compte qu’à un moment dans le match, avec l’entrée de Victor, on va probablement avoir un milieu de terrain 100% issu de la formation havraise avec le trio Fontaine – Louiserre – Lekhal. Rien que ça, c’est une forme de victoire pour moi. J’en ai le kiki tout dur, rien qu’en y songeant.

Malheureusement, faute de rythme avec la B dont tous les matchs sont reportés en ce moment, Victor ne devrait pas être aligné d’emblée. Alex Bonnet devrait prendre place au cœur du jeu aux côtés de Dylan Louiserre, et son flanc gauche devrait être repris par Ludovic Gamboa qui devrait retrouver le sourire.
La charnière, orpheline de Zargo Touré et de Max Le Marchand, sera composée de Steven Fortès et Romain Saïss. Ce dernier devrait d’ailleurs porter une nouvelle fois le brassard de capitaine, en l’absence de Max.

Le 11 probable :
Diallo – Mombris – Fortès – Saïss (cap.) – Chebake – Fontaine – Bonnet – Louiserre – Gamboa – Le Bihan – Malfleury (+Gurtner – Ikoko – Lekhal – Manzala – Mendès)

Le club doyen n’est pas franchement à l’aise à l’extérieur cette saison (15ème du classement à l’extérieur), et Gaston-Gérard est l’une des places fortes de cette ligue 2 (4ème du classement à domicile).
Je reste confiant, la statistique était plus inquiétante encore avant Troyes, et au final on regrette aujourd'hui que les gars ne soient pas revenus avec 2 points de plus tant il y avait de la place.

Dijon défend bien, mais a beaucoup de difficulté à concrétiser ses occasions. C’est encore plus vrai depuis le départ pour Lorient cet hiver de Romain Philippoteaux, qui coïncide étrangement avec la méforme bourguignonne: c’était en effet le joueur le plus décisif  et meilleur buteur avec 7 réalisations et 5 offrandes. 

Au rayon des absents, les hommes de Dall'Oglio devraient également faire sans Steven Paulle, Jordan Marie mais aussi un certain Yohann Rivière.

Je crois la victoire possible, et même fortement probable.
Statistiquement, les Dijon-HAC sont en faveur des hauts normands: en 9 rencontres, c’est 4 victoires, 3 nuls et 2 défaites.

Encore une fois, être solide, ne pas encaisser de but et être le plus vite possible en tête au score revêtira une importance capitale dans l’optique de repartir avec les 3 points.

J’espère qu’on va leur coller une grosse avoine pour pouvoir continuer de surfer sur la vague de bonne humeur ambiante. Faire des prochains mois un véritable printemps havrais.

Dijon a tout de même écrit que « Le maillot ciel et marine du Havre Athletic Club est mythique. Le plus vieux club français à Gaston-Gérard, c’est à voir ! », et rien que pour ça, j’ai envie de leur faire des boujoux. Ça c'est la classe, les dijonnais! Vous avez un maillot rouge, mais je vous aime quand même!

Je donne rendez-vous à tous les havrais qui ne se déplacent pas à venir voir le match au O’Brother, qui le diffusera en intégralité. Bien sûr, portez vos couleurs : une écharpe, un maillot, un tanga,… c’que vous voulez pourvu que ce soit Ciel-et-Marine.
Sans ça, je vous zappe!

Allez le HAC, donnez envie à tout le monde de venir vous encourager en nombre face à Orléans!

1 comment :

  1. Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.

    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.

    La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.

    Voici le lien: http://revenumensuel.com/

    ReplyDelete